Un nouvel antidépresseur prometteur !

Feb 10, 2020 par

La dépression est une maladie qui touche plus de 300 millions de personnes dans le monde et qui affiche une augmentation constante ces dernières années en France. Et si l’on pouvait désormais traiter la dépression de façon vraiment efficace ? C’est ce que suggèrent les récents travaux de chercheurs français qui ont développé un futur antidépresseur prometteur.

La dépression : une maladie encore mal soignée

Maladie psychique parmi les plus fréquentes, la dépression touche plus de 300 millions de personnes à travers le monde d’après l’Organisation Mondiale de la Santé avec des répercussions cliniques, sociales et économiques non négligeables.

À savoir ! Un épisode dépressif caractérisé se manifeste par deux symptômes principaux : tristesse inhabituelle/sentiment d’impuissance/désespoir ainsi qu’une diminution nette de l’intérêt et du plaisir pour la plupart des choses qui sont habituellement agréables.

Malgré la découverte des premiers antidépresseurs il y a 65 ans, la dépression reste  aujourd’hui une maladie encore mal soignée. Preuve en est l’augmentation du nombre de cas dépressifs ces dernières années en France. Il faut dire que les traitements actuels présentent une efficacité variable  avec des délais d’action assez longs. A cela s’ajoutent les cas de patients souffrant de « dépression résistante »  (environ 30% des patients) et pour lesquels les traitements antidépresseurs actuels ne sont pas efficaces.

Dès lors, il semble crucial de développer de nouveaux médicaments plus efficaces et faisant appel à des mécanismes d’action différents dans l’espoir de mieux traiter cette pathologie encore mal soignée.

Dans ce contexte, une équipe de chercheurs du laboratoire Neuroscience Paris Seine, spécialisée en neurobiologie des maladies psychiatriques, a travaillé de concert avec une équipe de chimie pharmaceutique de l’université Paris Descartes pour développer un nouveau médicament antidépresseur.

Un nouveau médicament antidépresseur prometteur

Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques se sont intéressés à une famille peu connue de protéines présentes dans le cerveau  et appelées « Transporteurs de Cations Organiques » (OCT). Des études récentes ayant démontré le rôle de ces protéines dans la régulation de l’humeur, les équipes de chercheurs ont supposé qu’elles pouvaient constituer des cibles thérapeutiques intéressantes. Ils ont ainsi employé une approche de modélisation 3D pour développer un nouveau ligand des OCT qu’ils ont optimisé en augmentant son affinité pour les OCT et sa capacité à diffuser dans le cerveau.

À savoir ! Un ligand désigne une substance d’origine naturelle ou synthétique qui possède une affinité importante pour une ou plusieurs structures réceptrices d’organismes vivants.

La molécule synthétisée a ensuite été testée sur des souris souffrant de dépression chronique (anxiété, troubles cognitifs, anhédonie ou perte du plaisir dans les activités quotidiennes). Après administration de la molécule aux souris dépressives, les chercheurs ont pu observer les résultats suivants :

  • Diminution franche de tous les symptômes, aussi efficacement qu’avec l’antidépresseur de référence (fluoxétine Prozac®)
  • Effet accéléré à 11 jours sur l’anhédonie (déficit de la capacité de ressentir du plaisir )

Ces premiers résultats prometteurs témoignent de la pertinence des transporteurs de cations organiques comme cibles thérapeutiques pour les troubles de l’humeur. Forts de ce constat, les scientifiques souhaitent approfondir leurs travaux pour optimiser la nouvelle molécule synthétisée et mettre en place des études précliniques avant d’envisager des études cliniques sur de véritables patients.

Gageons que la collaboration entre ces deux équipes de scientifiques permettra d’aboutir prochainement à la commercialisation d’une nouvelle classe d’antidépresseurs pour traiter la dépression de manière plus efficace !


Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Dépression : Un futur médicament enfin efficace. INSERM. Consulté le 29 janvier 2020.
– Dictionnaire de l’Académie Nationale de Pharmacie. ACADEMIE NATIONALE DE PHARMACIE. Consulté le 29 janvier 2020.
Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.